Les stages “Jeûnaissance” sont organisés en partenariat avec l’association “Centre Krysalide”

 

 

Karine

Naturopathe, psychothérapeute

Soignante, thérapeute et avant tout humaine, la vie m’a teintée de ce désir d’accompagner l’être humain sur son chemin dans toutes ses dimensions (physique, psychologique, énergétique, spirituelle…). C’est avec bienveillance, dans le respect du vivant et en lien avec la nature que je me propose de vous accompagner dans ce temps de jeûne  pour vous aider  à profiter au mieux de ce grand nettoyage. C’est en sollicitant tous vos sens que je vous invite à sortir des sentiers battus pour aller avec plus d’authenticité vers l’essentiel,  “Vous”.

Bien”venue” sur ce chemin…

 

Formation de Karine

1994 : Infirmière

1994 : Naturopathe (CENATHO-Paris)

2009-2010 : Aromatologue (C.Desreumaux)

2010-2011 : Olfactothérapeute (G.Fournil)

2010-2011 : Energéticienne (Médecine énergétique / A.Huot)

2009 : Soins énergétiques (MJDreyer et DFrilley)

2012 : Phytospagyrie (Tony Céron)

2011 : Fleurs de bach (Marc Lachèvre)

2013 : Moon Mother (Miranda Gray)

2012-2016 : Psychopraticienne en thérapie psychocorporelle (IFCC-Strasbourg)

2017 : Infirmière pompier (Queyras)

2018 : Formation à l’Accompagnement de jeûneurs (ISUPNAT-Paris)

2018 : SA1 avac la Fédération Francaise de Randonnées (05)

2019 : Label FFJR

Parcours de Karine

Enfant je m’étais promise d’aider les autres “enfants” à ne pas souffrir.

D’une promesse de petite fille, une vocation est née. Celle d’accompagner les personnes en demande, dans leur histoire, sur leur chemin, pour les aider à avancer avec leurs difficultés et en comprendre le sens, l’essence… pour ne plus en souffrir mais aller avec.

Infirmière de formation, j’ai parcouru toutes les spécialités que propose la profession du début de la vie à sa fin. La découverte de l’autre a toujours été  au centre de mes préoccupations. Je rêve aussi d’amener mon aide au delà des frontières, rêve que je réaliserais en partant en mission humanitaire dans le désert du Mali auprès de la population Touareg puis en Brousse au Congo.

Au fil du temps, mon intérêt pour la nature et les êtres humains en souffrance m’ont amenée à élargir mon domaine de compétence pour les accompagner dans le respect de leur être et dans leur intégrité.

Je me suis intéressée à la botanique, à différentes approches en développement personnel. Parallèlement à ma pratique infirmière j’ai choisi de me former aux massages bien-être, à la naturopathie (Cénatho) puis à l’aromathérapie dans ses dimensions physiques, émotionnelles et énergétiques à Lilles avec C. Desreumaux.. Mon parcours s’est naturellement dirigé vers l’exploration des mémoires corporelles avec l’approche du toucher puis de l’olfactothérapie avec Gilles Fournil. Je découvre alors les pratiques chamaniques avec Claudie Léger.

Je me forme aux soins énergétiques auprès de MJ Dreyer et D. Frilley pendant plusieurs années. J’étudie auprès de l’alchimiste Toni Céron la spagythérapie selon les enseignements de Paracelse, la cristallothérapie puis les fleurs de Bach d’après l’approche anthroposophique du botaniste Marc Lachèvre. Tournant déterminant dans ma conception du soin, le patient n’est plus et se transforme en être humain à part entière. Les soins que je donne à l’hôpital se teintent de cette dimension énergétique et subtile. Le respect de l’autre et de moi-même devient alors ma priorité.

En 2013 je suis les enseignements de Miranda Gray à la pratique de la bénédiction de l’utérus (Moon mother). J’intègre parallèlement l’IFCC (Institut de formation en thérapie psychocorporelle)  de Strasbourg, où j’étudie l’intégration posturale psychothérapeutique  auprès d’Eliane Jung et de Claude Vaux pour pouvoir accompagner les personnes dans une démarche de psychothérapie psychocorporelle et les amener à trouver en elles leur propre mouvement pour avancer avec qui elles sont.  Parallèlement j’explore un peu plus l’approche chamanique auprès de Liliane Van der Velde.

La vie m’amène à changer de lieu de vie et c’est dans le Queyras que j’arrive avec le désir d’harmoniser toutes mes pratiques autour de l’accompagnement de groupes de jeûneurs dans ce concept du jeûne et randonnée, le jeûne étant un moment particulier qui amène la personne à s’intérioriser davantage et à être plus disponible à prendre soin d’elle.

Je rentre alors en tant qu’infirmière chez les pompiers volontaires, crée le Centre Krysalide pour promouvoir et accompagner les personnes dans leur bien-être avec les différentes approches que j’ai étudié enrichies de celles d’autres intervenants. C’est ainsi que le projet de création de centre de jeûne voie le jour dans le Queyras.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer